Koma

scénario: Wazem, dessin: Peeters, couleur: Ralenti

6 tomes, éditions les Humanoïdes Associés

Au fond d’une cheminée qu’elle nettoie pour aider son père ramoneur, la petite Addidas fait une bien curieuse rencontre…

Dans l’univers de Koma, 2 mondes coexistent : il est important de bien les différencier. La grande cité industrielle sale et enfumée nous a conduit vers des tons ocres, bruns et rouges étouffants. Les étranges galeries du sous-sol s’harmonisent en rose, bordeaux et vert organiques avec des lumières franches pour hiérarchiser les images. Dans les 2 derniers tomes, l’utilisation de bleus et de verts marquent l’apparition de nouveaux univers et l’évolution du récit.